Nos objectifs  
 
Accueil |
 
Génèse de l'idée
 
Contexte
 
Organisation
 
Nos objectifs
 
Actions
 
Ateliers
 
Partenaires
 
Adhésion
 
Contact
 
Liens utiles
 
Outils

Pourquoi les +de 65 ans sont-ils davantage concernés?

-L'age rend plus particulièrement sensible à la iatrogénie médicamenteuse, du fait de la polymédication et de modifications physiologiques

-Chaque nouveau médicament ajouté à l'ordonnanace majorerait de 12 à 18 % les effets indésirables

-5 à 25 % des hospitalisations et 10 % des admissions aux urgences seraient secondaires à la iatrogénie

-La consommation de psychotropes, importante chez les séniors, augmente le risque de chutes

Conséquences: Augmentation des hospitalisations, des institutionnalisations, de la mortalité.


- Les critères personnels liés à l'age (oublis de prise, confusion, problèmes de motricité, forme galénique non adaptée), aux maladies chroniques (essentiellement d'ordre cardiovasculaire, respiratoires et cancers), la polymédication qui va de pair (ordonnances trop longues, trop complexes, insuffisance d'explications sur les effets indésirables, mauvaise compréhension) sont les déterminants essentiels responsables de la non observance du traitement, qui concerne 40 à 60% des personnes agées, et dont les conséquences économiques ne sont plus à démontrer

 

Concernant ces évenements iatrogéniques, représentés en grande partie par les erreurs patients,  la fréquence et surtout le caractère très souvent évitable des évenements liés au médicament (comme par exemple les anticoagulants et les psychotropes notamment chez les personnes agées), plaide pour la poursuite et le renforcement des actions coordonnées entre médecins, pharmaciens , biologistes, patients et leur entourage. On mesure alors toute l'importance d'une bonne information sur les risques des médicaments dans le cadre d'une démarche de prévention (tertiaire).


 

 Ce projet repose sur un investissement réalisé au profit de la prévention, de l'éducation et de la sécurisation au bon usage médicamenteux, dont on peut attendre, à terme, les résultats suivants:




Amélioration des informations dans le cadre de l'éducation pour la santé

Amélioration de la connaissance des pathologies et des médicaments utilisés par le patient

Amélioration de l'adhésion, de l'observance

Diminution des interruptions de traitement, des récidives et complications

Diminution des accidents iatrogéniques, des intéractions nocives

Diminution des hospitalisations liés à un mauvais usage des médicaments



 

La structure s'engage à travailler dans le respect d'une part des droits du patient (libre choix et dignité), d'autre part de l'éthique des intervenants de santé; enfin dans le respect de l'indépendance professionnelles des partenaires.

 

© 2019 Pharm@home